Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Pour un bon Équilibre Mental et Spirituel 1, Page 303

Chapitre 32 — Engouement et amour aveugle

Fréquentations et bon sens — Les jeunes se fient beaucoup trop à leurs impulsions. Ils ne devraient pas se laisser attirer ni se laisser charmer si facilement par l'aspect séduisant de leur amoureux. A notre époque, les fréquentations sentimentales sont un piège dans lequel l'ennemi des âmes joue un plus grand rôle que le Seigneur. Là plus que jamais, le bon sens s'impose; mais dans ce domaine, on ne fait justement guère preuve de cette qualité. — The Review and Herald, 26 janvier 1886; Messages to Young People, 450.

Nobles traits de caractère négligés — Les conceptions courantes sur les fréquentations sentimentales s'inspirent d'idées fausses concernant le mariage. Ces fréquentations obéissent à des impulsions et à des passions aveugles. Elles se caractérisent par l'envie de flirter. Les amoureux violent fréquemment les règles de la pudeur et de la réserve et commettent des écarts, quand ils ne transgressent pas purement et simplement la loi divine. Le plan de Dieu noble et élevé touchant l'institution du mariage est perdu de vue; en conséquence, les plus pures affections du cœur et les plus beaux traits de caractère

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»