Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages choisis, vol. 1, Page 278

Chapitre 32 — La justice du Christ dans la loi*Article paru dans The Review and Herald, 22 avril 1902.

Christ et la Loi

La plus grande difficulté rencontrée par Paul provenait de l'influence des docteurs judaïsants. Ceux-ci lui causaient de sérieuses difficultés en provoquant des divisions dans l'église de Corinthe. Ils ne cessaient de célébrer les vertus des cérémonies de la loi, qu'ils élevaient au-dessus de l'Evangile, et ils blâmaient Paul de ce qu'il ne les imposait pas aux nouveaux convertis.

Paul les affronta sur leur propre terrain. Il leur dit: “Si le ministère de la mort, gravé avec des lettres sur des pierres, a été glorieux, au point que les fils d'Israël ne pouvaient fixer les regards sur le visage de Moïse, à cause de la gloire de son visage, bien que cette gloire fût passagère, combien le ministère de l'Esprit ne sera-t-il pas plus glorieux! Si le ministère de la condamnation a été glorieux, le ministère de la justice est de beaucoup supérieur en gloire.” 2 Corinthiens 3:7-9.

La loi de Dieu prononcée au Sinaï avec une grandeur terrifiante, formule la condamnation du pécheur. Le rôle de la loi consiste à condamner; elle ne possède aucun pouvoir pour pardonner ou racheter. Elle a été donnée en vue de la vie; ceux qui se conforment à ses préceptes recevront la récompense due à leur obéissance. Mais elle apporte

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»