Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages choisis, vol. 1, Page 442

Chapitre 60 — Le rapport de la foi et des oeuvres*Paru dans Notebook Leaflets, The Church, No. 5.

Le Christ, notre justice

Napier, Nouvelle-Zélande
9 avril 1893

Frère A. T. Jones,

J'assistai à une réunion, en présence d'un vaste auditoire. Dans un songe je vous voyais présenter le sujet de la justification par la foi et de la justice du Christ imputée au croyant. A plusieurs reprises vous avez dit que les œuvres n'ont aucune valeur, qu'il n'y a pas de condition. J'ai vu qu'une telle présentation risquait de jeter de la confusion dans les esprits, de donner une fausse impression concernant la foi et les œuvres; c'est pourquoi j'ai décidé de vous écrire. Vos affirmations sont trop fortes. L'octroi de la justification et de la sanctification, comme aussi de la justice du Christ, est soumis à des conditions. Je connais vos intentions, mais vous produisez une fausse impression sur beaucoup d'esprits. S'il est vrai que pas une seule âme ne sera sauvée par les bonnes œuvres, il n'est pas une seule âme non plus qui sera sauvée sans bonnes œuvres. Dieu a établi une loi pour notre salut: il nous

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»