Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Ministère de la Guérison, Page 282

Le commerce des boissons alcooliques

“Malheur, dit le prophète Jérémie, à celui qui bâtit sa maison par l'injustice, et ses chambres par l'iniquité. ... Qui dit: Je me bâtirai une maison vaste, et des chambres spacieuses; et qui s'y fait percer des fenêtres, la lambrisse de cèdre, et la peint en couleur rouge! Est-ce que tu règnes, parce que tu as de la passion pour le cèdre?... Mais tu n'as des yeux et un cœur que pour te livrer à la cupidité, pour répandre le sang innocent, et pour exercer l'oppression et la violence.” Jérémie 22:13-17.

Le commerce des boissons

Ces paroles décrivent bien l'œuvre des fabricants et des débitants de boissons enivrantes. Leur commerce n'est qu'un vol déguisé. Au lieu de donner quelque chose en échange de l'argent qu'ils reçoivent, chaque franc qu'ils ajoutent à leur bénéfice est en malédiction à celui qui le leur donne.

Dieu a répandu abondamment ses dons. Si ceux-ci étaient employés avec sagesse, on verrait peu de misère et de détresse. Mais la méchanceté des hommes transforme ces bienfaits en malédictions. C'est la cupidité et des goûts pervertis qui font transformer en poisons les céréales et les fruits, causant ainsi la misère et la ruine.

Chaque année, il se consomme dans le monde de

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»