Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Ministère de la Guérison, Page 295

Le ministère de la famille

La restauration et le relèvement de l'humanité commencent par la famille, c'est-à-dire par l'œuvre des parents. La société est composée de familles, et sera ce que la font les chefs de ces dernières. C'est du cœur que procèdent “les sources de la vie” (Proverbes 4:23), et le cœur de la société, de l'Eglise ou de la nation, c'est la famille. Le bienêtre de la société, les progrès de l'Eglise, la prospérité de l'Etat dépendent des influences familiales.

L'importance et les avantages de la vie de famille sont démontrés par la vie de Jésus. Celui qui quitta le ciel pour être notre exemple et nous donner ses enseignements passa trente ans chez ses parents, à Nazareth. La Bible est très brève sur cette période; aucun miracle remarquable n'attira l'attention de la multitude; aucune foule avide ne suivit ses pas pour entendre ses paroles. Mais il n'en accomplit pas moins sa mission divine, participant, comme l'un de nous, à la vie de famille, soumis à sa discipline, s'acquittant de ses devoirs, portant ses fardeaux et ses responsabilités. Sous le toit protecteur d'un humble foyer, soumis aux exigences de la vie comme le commun des mortels, il “croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes”. Luc 2:52.

Au cours de ces trente années, la vie du Sauveur fut un témoignage constant de sympathie et de dévouement. Son altruisme et sa persévérance, son courage et sa fidélité, sa fermeté devant la tentation, sa paix inaltérable et sa joie tranquille étaient des sujets inépuisables d'inspiration. Il

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»