Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Tempérance, Page 82

Relations personnelles avec Dieu — Placez constamment devant Dieu vos besoins, vos joies, vos tristesses, vos soucis et vos craintes. ... “Le Seigneur est plein de miséricorde et de compassion.” Jacques 5:11. Son cœur est touché de nos douleurs, et du récit même que nous lui en faisons. ... Rien de ce qui touche à notre paix ne lui est indifférent. Il n'est pas dans notre vie chrétienne de chapitre trop sombre pour qu'il n'en prenne connaissance, ni de problème si troublant qu'il n'en trouve la solution. Nulle calamité ne fond sur le moindre de ses enfants, nulle angoisse ne torture son âme, nulle joie ne le ranime, nulle prière sincère ne monte de ses lèvres, qui échappe à l'attention de notre Père céleste, et à laquelle il ne prenne un intérêt immédiat. “Il guérit ceux qui ont le cœur brisé, et il panse leurs blessures.” Psaumes 147:3. Les rapports entre chaque âme et Dieu sont aussi distincts, aussi suivis que s'il avait donné son Fils bien-aimé pour cette seule âme. — Vers Jésus, 100.

Chapitre 2 — La conversion: le secret de la victoire

L'intempérance est un péché — Satisfaire des besoins contre nature en faisant usage de thé, de café, de tabac ou d'alcool, est une preuve d'intempérance et va à l'encontre des lois de la vie et de la santé. Ces produits interdits à l'homme ont sur l'organisme des effets que Dieu n'a jamais désirés. Pour n'importe quel membre de la famille humaine, l'intempérance est un péché. ... La souffrance, la maladie et la mort en sont les conséquences inévitables. — Evangelism, 266.

Quand le Saint-Esprit travaille parmi nous — La première chose à faire et la plus importante est de toucher et convaincre les âmes en leur faisant comprendre que notre Seigneur Jésus-Christ a pris sur lui le poids de nos fautes, qu'il désire pardonner nos péchés et nous sauver. Notre devoir est de leur présenter l'Evangile d'une manière aussi claire que possible. Lorsque le Saint-Esprit travaille parmi nous,... des âmes qui ne sont pas prêtes pour le retour du Christ sont convaincues. Le fumeur fait le sacrifice de son tabac, le buveur, de son alcool. Ils n'auraient pas pu prendre une telle décision s'ils ne s'étaient pas emparés par la foi des promesses de Dieu concernant le pardon des péchés. — Evangelism, 264.

Le plus grand besoin de l'homme — Le Christ a donné sa vie pour racheter le pécheur. Le Rédempteur savait que l'intempérance entraînait une grande faiblesse physique et intellectuelle et qu'elle empêchait de distinguer les choses sacrées et éternelles. Il savait que la complaisance envers soi-même corrompait les facultés morales; que

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»