Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 17

Un flux constant d'huile, 9 janvier

Je pris une seconde fois la parole et lui dis: Que sont les deux rameaux d'olivier qui sont près des deux tubes d'or d'où découle l'or? Il me répondit: Ne reconnais-tu pas ce qu'ils sont? Je dis: Non, mon Seigneur. Et il dit: Ce sont les deux oints qui se tiennent debout devant le Seigneur de toute la terre. Zacharie 4:12-14.

La communication continuelle du Saint-Esprit à l'Eglise est représentée par le prophète Zacharie sous une autre image, qui contient une merveilleuse leçon d'encouragement pour nous. Le prophète déclare: “L'ange qui parlait avec moi revint et me réveilla comme un homme que l'on réveille de son sommeil. Il me dit: Que vois-tu? Je répondis: Ce que je vois, c'est un chandelier tout en or, avec un vase à son sommet et portant sept lampes avec sept conduits pour les lampes qui sont au sommet du chandelier; le surplombant, deux oliviers, l'un à la droite du vase, et l'autre à sa gauche. Reprenant la parole, je dis à l'ange qui parlait avec moi: Qu'est-ce que cela, mon Seigneur? [...] Alors il reprit et me dit: C'est ici la parole que l'Eternel adresse à Zorobabel: Ce n'est ni par la puissance, ni par la force, mais c'est par mon Esprit, dit l'Eternel des armées. [...] Je pris une seconde fois la parole et lui dis: Que sont les deux rameaux d'olivier qui sont près des deux tubes d'or d'où découle l'or? Il me répondit: Ne reconnais-tu pas ce qu'ils sont? Je dis: Non, mon Seigneur. Et il dit: Ce sont les deux oints qui se tiennent debout devant le Seigneur de toute la terre.” Zacharie 4:1-4, 6, 12-14.

A partir des oliviers, l'huile dorée s'écoulait par des tubes d'or dans le vase du chandelier puis dans les lampes d'or qui répandaient leur lumière dans le sanctuaire. De même, à partir des êtres saints qui se tiennent dans la présence de Dieu, son Esprit est répandu sur les agents humains qui se consacrent à son service. La mission des deux oints consiste à communiquer lumière et puissance au peuple de Dieu. C'est pour recevoir des bénédictions en notre faveur qu'ils se tiennent dans la présence de Dieu. De même que les oliviers se vident dans les tubes d'or, de même les messagers célestes cherchent à communiquer tout ce qu'ils reçoivent de Dieu. Le trésor céleste dans son entier attend notre demande et notre réception; et, tandis que nous recevons la bénédiction, à notre tour nous la transmettons. C'est ainsi que les lampes saintes sont alimentées, et que l'Eglise devient un porte-lumière dans le monde. — The Review and Herald, 2 mars 1897.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»