Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 172

Dieu peut choisir et combler n'importe qui, 12 juin

Mais que celui qui veut se glorifier se glorifie d'avoir de l'intelligence et de me connaître, de savoir que je suis l'Eternel, qui exerce la bienveillance, le droit et la justice sur la terre; car c'est à cela que je prends plaisir, oracle de l'Eternel. Jérémie 9:23.

Le Seigneur agit de telle manière afin que les hommes ne s'exaltent pas eux-mêmes par la fierté de leur intelligence et n'accordent pas de crédit et de gloire à eux-mêmes. Le Seigneur voudrait que chaque être humain comprenne que ses capacités et ses talents émanent du Seigneur. Dieu agit avec qui il veut. Il engage ceux à qui il lui plaît de confier sa mission et il ne consulte pas ceux à qui il va envoyer son messager pour connaître leurs préférences concernant celui qui devra leur délivrer le message divin.

Dieu désire utiliser des hommes qui veulent servir. Le Seigneur utiliserait des hommes d'un certain niveau intellectuel s'ils lui permettaient de les modeler et de les façonner, afin qu'ils rendent leur témoignage selon ses ordres. Des hommes de haute ou de modeste condition, instruits ou ignorants, devraient laisser le Seigneur s'occuper de la sécurité de sa propre arche. Le travail des hommes est d'obéir à la voix de Dieu.

Quiconque est en contact avec l'œuvre et la cause de Dieu doit être continuellement dépendant de Dieu. “Mais que celui qui veut se glorifier se glorifie d'avoir de l'intelligence et de me connaître, de savoir que je suis l'Eternel, qui exerce la bienveillance, le droit et la justice sur la terre; car c'est à cela que je prends plaisir, oracle de l'Eternel.” Jérémie 9:23. [...]

Des âmes ont faim et soupirent après le pain de vie; elles ont soif et désirent les eaux du salut. Malheur à cet homme qui par la plume ou la voix les attirera dans de mauvais sentiers! L'Esprit de Dieu appelle les hommes, leur faisant prendre conscience de l'obligation morale de l'aimer et de le servir de tout leur cœur, de toutes leurs forces, de toute leur âme, et d'aimer leur prochain comme eux-mêmes. Le Saint-Esprit agit dans l'être intérieur jusqu'à ce qu'il prenne conscience de la divine puissance de Dieu et que chaque faculté spirituelle soit prête pour une action décidée. — The Review and Herald, 12 mai 1896.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»