Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»

Conseils pour l’École du Sabbat - Traduction, Page 34

élèves. Nous devons considérer ce travail avec sérieux et compter sur le Christ comme étant la source unique de notre puissance. Notre intelligence doit grandir afin que nous puissions avoir une compréhension juste des choses qui concernent la vie éternelle. Il faut que nos cœurs soient attendris et subjugués par la grâce de Dieu pour que nous puissions devenir de véritables éducateurs.

Que les directeurs et les moniteurs se posent la question : « Est-ce que je crois à la Parole de Dieu ? Est-ce que je me donne à celui qui s’est donné pour moi, en souffrant une mort cruelle sur la croix, afin que je ne périsse point, mais que j’aie la vie éternelle ? » Croyons-nous que Jésus désire les âmes de ceux qui nous entourent, les âmes de ceux qui vivent dans l’impénitence et ne se soumettent pas à cette puissance qui attire ? Alors, le cœur contrit, disons : « Maître, je veux user de tous mes moyens d’influence, je veux attirer les âmes vers toi. Je me confie en toi et en toi seul pour toucher et subjuguer les cœurs par la puissance du Saint-Esprit. » -- Témoignages pour l’Église, vol.2, p. 650, 651.

La leçon la plus importante

Si les jeunes qui sont forts mettent davantage d’énergie à sonder la Bible, leurs esprits seront remplis d’une connaissance appréciable qui brillera comme une lumière sur ceux avec lesquels ils s’associeront. L’École du sabbat devrait être un endroit où ceux qui ont progressé dans la connaissance divine sont capables d’inculquer des idées nouvelles en rapport avec la foi des enfants de Dieu. Quand tous ceux qui professent être chrétiens le seront en action et en vérité, l’École du sabbat ne sera plus une routine privée de vie. Les moniteurs comprendront alors la leçon enseignée par le Christ à Nicodème, et en enseigneront toutes les conséquences inoubliables pour la destinée humaine. Jésus a dit au docteur d’Israël : « En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. » À moins d’être né de nouveau, un homme ne peut comprendre le caractère du royaume céleste ou en discerner sa nature spirituelle. Christ, par ces paroles, disait à Nicodème : « Ce n’est pas tant d’apprendre que tu as besoin, mais de restauration intérieure. Ton grand besoin n’est pas tant de satisfaire ta curiosité que d’avoir un cœur renouvelé, et jusqu’à ce que ce changement, qui rendra toutes choses nouvelles, ait lieu, il ne sera d’aucun bien pour ton salut que je discute avec toi de mon autorité, mon œuvre et ma mission comme celui qui est envoyé du Ciel. »

Connaître et transmettre la vérité aux autres

La leçon enseignée par Christ à Nicodème est importante pour chaque moniteur, chaque ouvrier de l’École du sabbat, chaque jeune et chaque enfant. Il est certainement important de connaître les raisons de notre foi, mais la connaissance la plus importante qu’il nous faut acquérir c’est de faire l’expérience de ce que signifie être né de nouveau. Ce qui manque le plus à notre œuvre de l’École du sabbat c’est la lumière de la vie. Nous avons besoin dans nos rangs d’hommes et de femmes qui ont appris aux pieds de Jésus ce qu’est la vérité et comment la présenter à d’autres. Les éducateurs de notre jeunesse dans l’École du sabbat doivent être des hommes saints et humbles, attachés au Christ.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»