Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»

Conseils pour l’École du Sabbat - Traduction, Page 56

défaut. Le moniteur ne peut gagner le respect de ses élèves autrement qu’en se conformant lui-même aux principes qu’il veut leur enseigner …

Cependant l’efficacité du moniteur ne dépend pas tant de l’étendue de son savoir que du niveau qu’il vise. Un moniteur digne de ce nom ne se satisfait pas de pensées quelconques, d’un esprit nonchalant, d’une mémoire imprécise. Il est constamment à la recherche de résultats plus satisfaisants, de meilleures méthodes. Sa vie est en continuelle progression. Il y a dans son travail une vivacité, une force qui éveillent et stimulent ses élèves…

Nous avons besoin de moniteurs prompts à discerner et à saisir toutes les occasions de faire le bien ; de moniteurs qui joignent à l’enthousiasme une dignité profonde, qui sachent diriger, enseigner, et qui stimulent la pensée, éveillent l’énergie, communiquent courage et vie.

Les qualifications d’un moniteur peuvent être limitées, il peut ne pas posséder des connaissances livresques aussi étendues qu’il serait souhaitable ; pourtant, s’il discerne avec finesse la nature humaine, s’il éprouve pour sa tâche un amour véritable et en mesure l’ampleur, s’il est résolu à progresser, disposé à travailler avec ardeur et persévérance, il comprendra les besoins de ses élèves et, grâce à sa démarche de sympathie et de progrès, les amènera à le suivre plus loin, plus haut.

Les enfants, les jeunes qui sont confiés au moniteur ont un caractère, des habitudes, une formation bien différents les uns des autres. Certains n’ont pas de but défini, pas de principes. Ils ont besoin de prendre conscience de leurs responsabilités, de leurs possibilités…

Celui qui reconnaît les privilèges de sa charge n’acceptera pas que quoi que ce soit l’empêche de se perfectionner. Il n’épargnera aucune peine pour atteindre le degré le plus élevé. Tout ce qu’il désire que ses élèves deviennent, il s’efforcera de le devenir lui-même. — Éducation, p. 309-313.

Provision pour une capacité accrue

Il nous faut des moniteurs consacrés qui aiment Dieu par-dessus tout et leur prochain comme eux-mêmes. Pour leur permettre de développer au fil des semaines leurs capacités d’enseignement et orienter les leçons vers un but précis, œuvrant pour le temps présent et dans la perspective de l’éternité, Dieu a mis à la disposition de ceux-ci une vaste matière. Nous avons besoin de jeunes gens et de jeunes filles possédant non pas une expérience superficielle mais une piété vivante, profonde, acquise par une étude poursuivie jour après jour aux pieds du Christ et qui les rend capables d’inculquer à d’autres les précieuses leçons ainsi reçues.

Ceux qui se contentent de suivre une certaine routine manqueront le but et n’accompliront pas la tâche réelle qui incombe au moniteur. En revanche, ceux qui s’engagent au service de l’École du sabbat pour y œuvrer dans la crainte du Seigneur et

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»