Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»

Conseils pour l’École du Sabbat - Traduction, Page 87

moment où les responsables au sein des écoles du sabbat entreprennent leur travail avec un sentiment bien net de leur dépendance du Maître, la grâce du Christ coopère avec eux. Il importe beaucoup qu’ils comprennent que la conséquence de cette collaboration est la conversion des âmes.

Un ministère pour sauver des âmes

Une consécration complète doit être maintenue dans la vie des moniteurs, des directeurs de nos écoles du sabbat aussi bien que dans celle de nos prédicateurs, car tous sont pareillement engagés dans l’œuvre du salut. Chacun se doit, à la place qu’il occupe, de travailler à la manière du Christ, avec un esprit d’amour envers les égarés et les impénitents. C’est là ce que le Maître désire…. Ainsi donc les anges de Dieu qui contemplent la face du Seigneur portent leurs regards sur les enfants et la jeunesse auxquels, comme représentants de Dieu, vous enseignez le chemin du salut ! Pensez-y, directeurs et moniteurs ! Vous êtes en la présence des anges, accomplissant une tâche dont le caractère témoignera devant le Christ de votre fidélité ou de votre infidélité….

Aidés par le Saint-Esprit

Directeurs et moniteurs doivent être réellement convertis, délivrés de l’insensibilité tout humaine qui rend leurs leçons monotones et sans vie. Une communion constante avec le Seigneur et les rayons lumineux du Soleil de justice communiqueront une puissance vivifiante à leurs efforts en faveur du salut des âmes. Pensées, impulsions et méthodes d’enseignement seront soumises au Christ pour qu’une véritable spiritualité les imprègne. Le Saint-Esprit, dans sa manifestation la plus élevée aux hommes, les rend capables des meilleures énergies à mesure que Dieu produit en eux le vouloir et le faire selon son bon plaisir.

« Sans moi vous ne pouvez rien faire ”, déclare le Christ. Au sein de l’École du sabbat, celui qui enseigne ne doit pas se sentir seul. L’Esprit de Dieu lui communique le « vouloir et le faire » selon le bon plaisir du Père, et le met en mesure de résister aux convoitises de la chair. Moniteurs, suivez les directions de l’Esprit ! Tandis qu’il attire les cœurs, agissez de même, avec tendresse, avec amour, invitant chacun des enfants et des jeunes à se donner à Dieu.

Ceux-ci sont les rachetés de Jésus-Christ. Il les a acquis à un prix infini. Il aime les petits et exerce sa miséricorde à l’égard de la jeunesse, sachant que, pour les attirer dans le chemin large et le leur rendre attrayant, Satan exerce toute sa puissance. C’est pourquoi le Maître ordonne aux anges d’entourer de soins particuliers ces petits sans expérience, tant au sein de la famille et de l’École du sabbat que dans leur vie d’écoliers. L’Esprit lutte sans cesse avec eux, cherchant à les attirer à Dieu ; aussi le moniteur conscient de sa responsabilité travaillera-t-il avec ferveur pour leur salut. -- TSS 41-44.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»