Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»

Conseils pour l’École du Sabbat - Traduction, Page 90

Un vaste champ est ouvert aux enseignants également, et ils devraient chercher à comprendre comment travailler de façon à diriger et développer les esprits et les cœurs des enfants. Ils devraient posséder la sagesse qui vient d’en haut afin de bien s’occuper des jeunes et des enfants. Plusieurs enseignants manquent de perspicacité et utilisent avec les jeunes une approche qui ne tend pas vers de bons résultats, et ils régressent au lieu de progresser. Les ouvriers aussi bien que les élèves ont besoin de recevoir le Saint-Esprit afin de ne pas vivre des réformes spasmodiques, mais de croître régulièrement en grâce et de recevoir constamment puissance et vie spirituelle. -- TSS 91-94.

Paralysées par manque de véritable leadership

Nos écoles du sabbat, dont le but est d’instruire les enfants et les jeunes, sont trop superficielles. Ceux qui les dirigent doivent aller plus en profondeur et travailler avec plus d’intensité et de réflexion. Ils doivent approfondir la Bible davantage et avoir une expérience religieuse plus profonde afin de savoir comment diriger les écoles du sabbat selon l’ordre du Seigneur et comment conduire les jeunes et les enfants à leur Sauveur. C’est l’une des branches de l’œuvre qui paralyse peu à peu à cause du manque d’hommes et de femmes capables et perspicaces, se sentant redevables devant Dieu d’utiliser toutes leurs capacités non pour exhiber le moi ni pour une vaine gloire, mais pour faire le bien. -- TSS 111.

Mécanique privée de vie

Nous devons atteindre une sphère d’action plus élevée. Puisse l’Esprit du Christ vivifier l’âme de ceux qui acceptent de diriger une classe d’élèves. Leurs plans et leurs méthodes de travail seront un instrument de salut. Dans nos grandes églises où enfants et adolescents sont nombreux, le danger existe, et il est sérieux, de diriger les classes de l’École du sabbat de telle manière qu’on arrive à en faire une chose vaine et formaliste, une sorte de mécanique privée de vie, d’où Jésus est absent. -- TSS 14.

Le choix des monitrices

Les femmes chrétiennes peuvent exercer une influence bénie sur les jeunes et les enfants. Leurs capacités sont des talents que Dieu leur a confiés et qui devraient être entièrement consacrés au service du Maître. Nombre d’entre elles ont une intelligence vive et une rapidité à exécuter les choses, mais elles ont besoin d’être en relation étroite avec Dieu. Elles doivent chercher de nouvelles méthodes et manières favorisant le développement du caractère et enseigner aux jeunes à utiliser les talents que Dieu leur a donnés. -- TSS 83, 84.

Dans le choix des membres officiants, efforcez-vous de ne pas vous laisser influencer par des préférences personnelles, mais confiez les responsabilités à ceux que vous savez aimer et craindre Dieu, et qui l’accepteront comme leur Conseiller. Il ira au devant d’un échec, celui qui n’a pas l’amour et la crainte de Dieu, quelque vive que soit son intelligence. Jésus a dit : « Sans moi vous ne pouvez rien faire. » Le choix des moniteurs ne devrait pas être laissé aux élèves de l’École du sabbat. Il y a avantage à

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Forward»