Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 2, Page 266

Chapitre 34 — L'éducation de nos ouvriers

Bien peu de gens se font une idée du travail que nous devons accomplir. Il s'agit de porter la vérité a toutes les nations. Un champ immense est ouvert aux ouvriers aussi bien dans les pays étrangers qu'en Amérique. Dieu appelle des hommes dévoués, purs, humbles, des hommes au grand cour, a l'esprit large, pour entrer dans ces champs. Combien peu sont conscients de l'étendue de cette ouvre! Nous devons nous mettre au travail avec des vues plus élevées que nous n'en avons eu jusqu'ici.

Ceux qui acceptent maintenant la vérité ont tous les avantages, particulierement en raison de l'abondance des connaissances apportées par nos publications. Les expériences riches et variées du passé devraient etre appréciées aujourd'hui a leur juste valeur. Nous savons au prix de quelles difficultés l'ouvre débuta, combien d'obstacles s'opposerent a elle, combien étaient maigres les facilités dont disposaient les pionniers de cette cause. Mais tout est changé, la claire lumiere brille. Si le christianisme primitif pouvait

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»