Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Témoignages pour l'Eglise, vol. 2, Page 405

Chapitre 47 — Dieu a soin de son ouvre

Ce fut dans des circonstances difficiles et décourageantes qu'Esaie, alors qu'il n'était qu'un jeune homme, fut appelé comme prophete. Le désastre menaçait son pays. Le peuple de Juda, en transgressant la loi, avait perdu la protection divine et les armées assyriennes se préparaient a envahir le royaume. Toutefois le danger que courait Juda d'etre vaincu par ses ennemis n'était pas, pour le serviteur de Dieu, la plus grande difficulté. C'était la perversité du peuple qui l'attristait le plus profondément. Par son apostasie et par sa rébellion, Juda s'était attiré les jugements de Dieu. Le jeune prophete avait été appelé a lui apporter un message d'avertissement et il savait qu'il rencontrerait une résistance obstinée. Il tremblait en pensant a sa tâche, a l'obstination et a l'incrédulité du peuple auquel il devait s'adresser. Il n'avait que peu d'espoir de réussir. Désespéré, allait-il renoncer a sa mission et laisser Israël se livrer a

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»