Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils á L'Econome, Page 212

Chapitre — 41 Méthodes populaires d'appel à la générosité

Nous voyons les églises d'aujourd'hui encourager les réjouissances, la gourmandise et la dissipation par des soupers, kermesses, fêtes et danses organisés dans le but de récolter des fonds en faveur du trésor de l'église. C'est une méthode inventée par des esprits charnels pour s'assurer des fonds sans que cela leur coûte le moindre sacrifice.

Un tel exemple fait impression sur l'esprit des jeunes. Ils remarquent que ces loteries, kermesses et jeux sont approuvés par l'église, et ils trouvent quelque chose de fascinant dans ce moyen de gagner de l'argent. Un jeune est entouré de tentations. Il va sur les terrains de bowling, dans les maisons de jeu pour assister à un spectacle. Il voit l'argent qu'empoche le vainqueur. Cela semble passionnant et paraît être une manière plus facile de gagner de l'argent que par un travail assidu, qui requiert une énergie persévérante et une stricte économie. Il s'imagine qu'il n'y a pas de mal à cela, puisque des jeux semblables ont été organisés en vue d'obtenir des fonds pour l'église. Pourquoi alors ne se viendrait-il pas en aide à lui-même de cette façon?

Il a quelques sous qu'il se risque à miser, espérant en retirer une somme plus importante. Qu'il gagne ou qu'il perde, il est sur la pente qui mène à la ruine. Mais c'est l'exemple de l'église qui l'a conduit sur le sentier dangereux.

Des offrandes boiteuses et viciées

Tenons-nous à l'écart de toutes ces corruptions, dissipations et fêtes de l'église, qui ont une influence démoralisante

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»