Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils á L'Econome, Page 353

Chapitre — 65 Place que tient la promesse d'une recompense dans les raisons de servir

A plusieurs reprises le Sauveur a dit: “Les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers.” Matthieu 19:30. Jésus voudrait que ceux qui se sont engagés à son service ne soient pas âpres au gain et qu'ils ne se considèrent pas comme méritant une compensation pour chaque service rendu. Le Seigneur voudrait que nos esprits fussent orientés dans un sens tout différent; car il n'envisage pas les choses de la même manière que les hommes ne le font. Il ne juge pas selon les apparences, mais il estime un homme selon la sincérité de son cœur.

Ceux qui ont apporté à son service un esprit de véritable sacrifice, d'oubli de soi, sont ceux qui, au dernier jour, s'avanceront les premiers. Les ouvriers de la première heure représentent ceux qui ont un esprit envieux et de propre justice, et qui proclament que, pour leurs services, la préférence doit leur être donnée plutôt qu'à d'autres. Le maître de maison a répondu à celui qui le questionnait sur le droit qu'il s'arrogeait de donner aux autres plus qu'à lui-même: “Mon ami, je ne te fais pas tort; n'es-tu pas convenu avec moi d'un denier?” Matthieu 20:13. J'ai donc tenu ma part de l'engagement.

D'un autre côté, nous devrions tous avoir du respect pour les récompenses ou les rémunérations. Tandis que nous apprécions la promesse d'une bénédiction, nous devrions manifester une parfaite confiance en Jésus-Christ, croyant qu'il

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»