Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Messages choisis, vol. 2, Page 375

Chapitre 35 — Faut-il se laisser diriger par le sort?

[Conseils donnés à un homme d'affaires au sujet des méthodes qu'il employait quand il avait d'importantes décisions à prendre.]

Vous cherchez à savoir comment prendre de bonnes décisions quant à vos devoirs religieux, comme aussi concernant vos affaires, en jetant en l'air une pièce de monnaie et en décidant ensuite d'après sa position. Je suis chargée de dire qu'il ne nous faut pas encourager de telles méthodes. Elles sont trop vulgaires et font plutôt penser à des tours de passe-passe. Elles ne procèdent pas du Seigneur; ceux qui font dépendre d'elles leurs décisions se préparent des échecs et des désillusions. Elles font qu'une personne compte sur le hasard et sur des devinettes alors que notre travail et nos plans devraient être établis sur le ferme fondement de la Parole de Dieu.

Les enfants de Dieu ne peuvent parvenir à une juste appréciation de leur devoir que par une prière sincère et une ardente recherche de la sanctification par le Saint-Esprit. Quiconque cherchera vraiment à savoir comment se diriger n'aura pas recours à ces méthodes étranges et indignes de confiance. Il évitera ainsi de travailler au petit bonheur et d'aller au-devant de la confusion qui attend celui qui se fie à des trouvailles humaines. ...

Je dirai à nos membres d'église: Que personne n'abandonne les principes sûrs et raisonnables que Dieu a établis

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»