Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils á L'Eglise, Page 148

Chapitre 35 — Un appel à la jeunesse

Chers jeunes amis, ce que vous semez, vous le moissonnerez aussi. C'est maintenant pour vous le temps des semailles. Qu'en sera-t-il de la moisson? Que semez-vous? Toute parole, toute action, est une semence qui portera son fruit, bon ou mauvais, et qui portera joie ou tristesse pour le semeur. Dieu vous a accordé une grande lumière et de nombreux privilèges. Votre responsabilité est maintenant engagée. La façon dont vous aurez accueilli la lumière divine fera pencher le plateau de la balance du côté de votre bonheur ou de votre perte. Vous êtes en train de forger votre destinée.

Vous avez tous une influence, bonne ou mauvaise, sur l'esprit et le caractère de vos camarades. Cette influence est enregistrée dans les livres célestes, car un ange est à vos côtés qui prend note des vos paroles et des vos actes. Lorsque vous vous éveillez le matin, sentez-vous votre faiblesse et la nécessité où vous êtes de recevoir la force de Dieu? Faites-vous connaître avec humilité et de tout votre cœur, vos besoins à votre Père céleste? S'il en est ainsi, les anges enregistrent vos prières et si elles ne sont pas sorties de lèvres menteuses, lorsque vous serez inconsciemment en danger de mal faire et d'exercer une influence qui entraîne les autres au mal, votre ange gardien sera à vos côtés, vous remettant sur la bonne voie, vous inspirant dans vos paroles et influençant vos actes.

Si vous ne voyez pas le danger et si vous ne demandez pas à Dieu la force de résister aux tentations, vous pouvez être sûrs de vous égarer. Votre négligence sera inscrite dans le livre de Dieu et vous serez jugés trop légers au jour de l'épreuve.

Il en est parmi vous qui ont été élevés avec piété, mais d'autres ont été choyés, flattés, loués, si bien qu'ils sont littéralement désarmés devant la vie. Je parle de personnes que je connais. On a été pour elles si indulgent que l'indolence de leur caractère en a fait des êtres inutiles ici-bas. Que pouvons-nous espérer alors de ce qui concerne la vie où tout sera pureté et sainteté et où tous les caractères seront harmonieusement développés? J'ai prié pour de telles personnes, je me suis adressée à elles directement. Je pouvais distinguer l'influence qu'elles avaient sur leurs camarades, les entraînant dans la vanité, la coquetterie dans le vêtement, l'insouciance de leurs intérêts éternels. Leur seul espoir, c'est de se rendre compte du chemin où elles sont engagées, d'humilier leurs cœurs pleins d'orgueil et de vanité, de confesser leur péché et de se convertir.

Développer l'amour des choses spirituelles

La seule sauvegarde pour les jeunes, c'est une vigilance de tous les instants et l'humble prière. Ils ne doivent pas se flatter de pouvoir être chrétiens sans cela. Satan cache ses tentations et ses ruses sous des apparences de lumière, comme il le fit lorsqu'il aborda le Christ dans le désert. Il avait alors l'aspect d'un ange. L'adversaire de nos âmes s'approchera de nous sous l'apparence d'un hôte céleste; aussi l'apôtre recommande t-il la sobriété et la vigilance. Les jeunes qui se laissent aller à l'insouciance et à la légèreté, qui négligent leurs devoirs de chrétiens, cèdent constamment aux tentations de l'ennemi au lieu de vaincre comme le Christ a vaincu.

Beaucoup de gens prétendent être du côté du Seigneur, mais leurs actions prouvent qu'ils sont du côté de Satan. Qui peut décider de quel côté nous sommes? Qui a notre cœur? A qui appartiennent nos pensées? Avec qui aimonsnous à nous entretenir? Pour qui sont nos plus chaudes affections et nos meilleures énergies? Si nous sommes du côté du Seigneur, nos pensées lui appartiennent et Il nous inspire les plus doux sentiments. Le monde n'est pas notre ami, car

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»