Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Conseils á L'Eglise, Page 80

Chapitre 16 — Garder intact le lien entre Dieu et l'homme

Ces énergies nerveuses, qui communiquent avec l'organisme tout entier, sont le seul moyen par lequel le ciel peut entrer en relation avec l'homme et agir sur sa vie intime. Tout ce qui trouble la circulation des courants électriques du système nerveux diminue l'intensité des forces vives et aboutit à émousser la sensibilité de l'esprit.

L'intempérance sous toutes ses formes paralyse les organes percepteurs et affaiblit par conséquent les énergies nerveuses à tel point que les choses éternelles ne sont pas appréciées mais placées au même niveau que les choses communes. Les forces nobles de l'esprit, destinées à des fins nobles, sont rendues captives des passions les plus viles. Si nos habitudes physiques ne sont pas correctes, nos énergies mentales et morales ne peuvent se fortifier; car un lien étroit existe entre le physique et le moral.

Satan exulte en voyant la famille humaine plonger au cœur de la souffrance et de la misère. Il sait que ceux qui entretiennent de mauvaises habitudes et des organismes malsains ne peuvent servir Dieu avec ferveur, persévérance et pureté comme s'ils étaient bien portants. Un corps malade affecte le cerveau. Nous servons le Seigneur avec notre esprit. La tête est la partie principale du corps. Satan triomphe dans son œuvre ruineuse en poussant la famille humaine à s'engager dans des habitudes qui les détruisent et détruisent les uns les autres; car par ce moyen, il prive Dieu du service qui lui est dû.

Satan est constamment sur le qui-vive pour mettre la race humaine totalement sous son emprise. Sa plus forte prise sur l'homme passe par l'appétit, qu'il cherche à exciter par tous les moyens. — Tempérance, 13, 14.

Le moyen le plus destructeur de Satan

Satan réunit les anges déchus pour chercher un moyen de faire le plus de mal possible à la famille humaine. Des propositions furent faites l'une après l'autre et finalement, Satan lui-même conçut un plan. Il prendrait le fruit de la vigne, le blé aussi, et tout ce que Dieu a donné comme nourriture, et les changerait en des poisons qui ruineraient les énergies physiques, mentales et morales de l'homme. De cette façon, il dominerait les sens pour pouvoir les assujettir. Sous l'influence des liqueurs, les hommes seraient amenés à commettre toutes sortes de crimes. Le monde serait corrompu si l'appétit était perverti. En plongeant les hommes dans l'alcool, Satan les ferait descendre graduellement au bas de l'échelle. — Tempérance, 12.

Satan tient l'humanité captive par l'usage des boissons alcoolisées, du tabac, du thé et du café. Le cerveau, que Dieu nous a donné et qui devrait être lucide, est obscurci par l'usage des narcotiques, et rendu incapable de juger des choses correctement. C'est l'ennemi qui gouverne. L'homme a vendu sa raison pour prix de ce qui la lui a fait perdre. Il n'a plus aucune notion du bien. — Évangéliser, 475.

Notre Créateur a répandu ses bienfaits sur l'homme d'une main libérale. Si tous les dons de la Providence étaient employés avec sagesse et modération, la pauvreté, la maladie, la détresse seraient presque bannies de la terre. Mais hélas! nous voyons de toutes parts les bénédictions de Dieu changées en malédictions par la méchanceté des hommes.

Il n'y a pas d'humains plus coupables de perversion et d'abus des dons précieux de Dieu que ceux qui emploient les produits du sol pour en fabriquer des liqueurs qui intoxiquent. Les riches céréales, les fruits sains et délicieux, sont transformés en breuvages qui pervertissent les sens et détraquent le cerveau. Le résultat de l'usage de ces poisons, c'est des éléments essentiels à la vie; les actes de violence et les crimes vont en se multipliant et la maladie et la mort

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»