Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Ministère Évangélique, Page 26

Chapitre 4 — La responsabilité des ministres de l'Evangile

“Je t'en conjure”, écrivait Paul à Timothée, “devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son apparition et de son royaume, prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant.” 2 Timothée 4:1, 2.

Cette adjuration solennelle, adressée à un homme aussi fidèle et aussi zélé que Timothée, montre quelle est l'importance du ministère évangélique et quelle responsabilité repose sur celui qui l'exerce. Paul traduit Timothée à la barre du tribunal de Dieu et le supplie de prêcher la Parole et non des fables ou des traditions humaines, d'être prêt à rendre témoignage de sa foi à chaque occasion, devant de grandes assemblées ou dans des cercles privés, en chemin comme au foyer, aux amis comme aux ennemis, en sécurité ou exposé aux dangers, aux insultes, aux difficultés de toutes sortes.

Craignant que la douceur de Timothée et ses dispositions conciliantes ne l'amènent à négliger une partie essentielle de sa tâche, Paul l'exhorte à être fidèle et vigilant dans la réprobation des péchés et à réprimander avec sévérité ceux qui se rendraient coupables de fautes graves.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»