Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Ministère Évangélique, Page 299

Chapitre 2 — Mise en garde contre l'erreur

Actuellement, la cause de Dieu a besoin d'hommes spirituels qui soient fermes sur les principes et qui aient une claire intelligence de la vérité. Il m'a été montré que nous n'avons que faire de fantaisistes et nouvelles doctrines ou de suppositions humaines, mais il nous faut le témoignage d'hommes qui connaissent et pratiquent la vérité et qui obéissent à l'adjuration faite par l'apôtre Paul à Timothée: “Prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant.” 2 Timothée 4:2.

Mes frères, marchez fermement, résolument, ayant pour chaussures le zèle que donne l'Evangile de paix. Ephésiens 6:2. Vous pouvez être assurés que la religion pure et sans tache n'est pas une religion à sensation. Dieu n'a confié à personne la tâche d'exciter les appétits à l'égard de doctrines ou de théories spéculatives. Ne mêlez pas ces choses à votre enseignement. Ne les laissez pas pénétrer dans votre expérience religieuse et qu'elles ne viennent pas défigurer votre œuvre.

Nous trouvons dans la lettre de Paul aux Colossiens un avertissement contre les fausses doctrines. L'apôtre déclare que les cœurs des croyants doivent être “unis dans

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»