Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Le Ministère Évangélique, Page 479

Chapitre 5 — Respectons le travail des autres

Pendant des années, on a montré bien peu de sagesse à l'égard de ceux qui entreprennent le travail du Seigneur dans les endroits difficiles. Souvent, ces hommes dépassent largement la limite de leurs forces. Ils ont bien peu d'argent à leur disposition pour faire progresser l'œuvre et ils doivent faire des sacrifices matériels pour y arriver. Peu payés, ils pratiquent la plus stricte économie. Ils demandent à l'Eglise des sacrifices financiers et sont eux-mêmes un exemple de libéralité. Ils rendent à Dieu la gloire de ce qui est fait, comprenant qu'il est l'Auteur et le Consommateur de leur foi, et que c'est seulement par sa force qu'ils peuvent aller de l'avant.

Parfois, après que ces prédicateurs ont porté un lourd fardeau à des moments particulièrement pénibles et que, par un effort persévérant, ils ont pu installer une école ou un sanatorium ou fait progresser l'œuvre de Dieu sur quelque point, leurs frères décident que quelqu'un d'autre fera mieux et opèrent un changement. Dans certains cas, cette décision ne prend aucunement en considération le fait que ces hommes ont eu la part désagréable du travail, qu'ils ont peiné, prié et lutté, déployant toute leur énergie pour arriver à un résultat.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»