Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

TÉMOIGNAGES sur l’Ecole du Sabbat, Page 37

Que le moniteur de l’Ecole du Sabbat soit un exemple dans le domaine de la foi, de la charité, de l’obéissance aux principes, des comportements et de la simplicité vestimentaire. Que le privilège lui revienne de révéler ainsi la beauté de ce qui est naturel et vrai, en opposition avec ce qui est faux, maniéré, artificiel. Ses élèves apprendront de lui à aimer Dieu, règle après règle, précepte après précepte. Il leur dévoilera peu à peu de nouveaux aspects de la vérité jusqu’à ce que celle-ci se présente à leur esprit dans tout son attrait et toute sa beauté. Prière et travail seront son mot d’ordre jusqu’à ce qu’il les voie attachés au message de vérité et en possession de l’amour de Dieu qui surpasse toute connaissance. — Sabbath School Worker, janvier 1889.

Chapitre 8—Responsabilités des parents et des moniteurs

Je ressens un profond intérêt pour toutes nos écoles du Sabbat car je crois qu’elles sont, entre les mains de Dieu, le moyen d’enseigner à la jeunesse les vérités de la Bible. Aussi des efforts constants de la part des parents et des moniteurs sont-ils indiqués pour intéresser celle-ci aux questions éternelles. L’Ecole du Sabbat représente en fait un champ missionnaire auquel on doit porter un intérêt beaucoup plus grand que par le passé. Quelle que soit la classe à laquelle ils s’adressent — enfants ou adultes les moniteurs se référeront constamment à la source de la lumière pour obtenir la sagesse, la grâce et la puissance d’agir sur le cœur des élèves afin de leur enseigner, avec toute l’intelligence nécessaire, la science du salut. Chaque moniteur se doit d’être un humble disciple de celui qui est doux et humble de cœur, de ne pas étudier ou travailler à

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»