Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

TÉMOIGNAGES sur l’Ecole du Sabbat, Page 61

positions, elle court le danger de dédaigner de précieux joyaux dont deviendront possesseurs ceux qui se livrent à une recherche diligente dans cette mine de richesses qu’est la Bible.

Ceux qui ont été appelés à enseigner ou à tenir un poste de responsabilité ne devraient pas se contenter du résultat de recherches faites par d’autres, mais examiner eux-mêmes toute vérité proposée. S’ils ne forment pas en eux cette habitude, connaissance et vie personnelle seront entachées de superficialité.

Les opinions de vos collègues peuvent vous être utiles certes, mais vous ne pouvez vous y appuyer en consentant à n’en point avoir en propre. Il vous appartient d’examiner les vérités que vous avez été amenés à croire, jusqu’à ce que vous ayez la certitude qu’elles sont exemptes d’imperfections. Vous perdez beaucoup en ne soumettant pas « à la loi et au témoignage » tout point de doctrine car, dans ce cas, il ne vous est pas possible de voir ni d’apprécier la vérité telle qu’elle est. Oh ! puisse notre jeunesse apprécier le privilège accordé par Dieu ! Il est dans la volonté du Père, en effet, que chacun puisse aller à la source de toute lumière pour être illuminé par l’Esprit promis à quiconque cherche humblement cette vérité, et sache, avec certitude, qu’il l’a trouvée en apprenant alors que l’Esprit et la Parole sont un. Quelle assurance n’en ressentira-t-il pas ! Il parlera avec puissance et proclamera ce qu’il aura appris de source sûre, convaincu de n’avoir pas suivi des fables habilement conçues. — Sabbath School Worker, mai 1892.

Chapitre 13—L’esprit de recherche nécessaire

«Toi, demeure dans les choses que tu as apprises, et reconnues certaines, sachant de qui tu les a apprises : dès ton enfance, tu connais les saintes

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»