Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

L'histoire de la Rédemption, Page 319

Chapitre 42 — Le ministère de Paul

Paul était infatigable. Il voyageait constamment de lieu en lieu, parfois dans des contrées inhospitalières, parfois sur l'eau, traversant orages et tempêtes. Il ne permettait pas que quoi que ce soit l'empêche de poursuivre son œuvre. Etant serviteur de Dieu, il se devait d'accomplir sa volonté. De vive voix et par écrit, il prêchait un message qui, depuis lors, a aidé et fortifié l'Eglise de Dieu. Pour nous qui vivons à la fin de l'histoire de ce monde, son message signale clairement les dangers qui menacent l'Eglise et dénonce les fausses doctrines auxquelles le peuple de Dieu sera confronté.

De pays en pays et de ville en ville, Paul annonçait le Christ et fondait des églises. Partout où il trouvait un auditoire, il travaillait à réfuter l'erreur et à conduire hommes et femmes sur le droit chemin. Même s'il n'atteignait qu'une minorité, il agissait dans ce sens. Par ailleurs, l'apôtre n'oubliait pas les églises qu'il avait fondées. Si petites soient-elles, ces communautés faisaient l'objet de son attention et de sa sollicitude.

La vocation de Paul exigeait qu'il se livre à différentes activités: travaux manuels pour assurer sa subsistance, organisation d'églises, rédaction d'épîtres adressées aux communautés qu'il avait crées. Mais malgré ces multiples activités, il pouvait dire: “Je fais une chose”. Philippiens 3:13. Au milieu de ses occupations, il n'avait qu'un seul but à l'esprit: rester fidèle à Jésus-Christ qui, alors qu'il blasphémait son nom et employait tous les moyens possibles pour que d'autres fassent de même, s'était révélé à lui. Le suprême objectif de sa vie était de servir et de

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»