Larger font
Smaller font
Copy
Print
Contents

L'histoire de la Rédemption

 - Contents
  • Results
  • Related
  • Featured
No results found for: "".
    Larger font
    Smaller font
    Copy
    Print
    Contents

    Libérés de la mer Rouge

    “Le Seigneur dit à Moïse:HR 121.4

    ”Pourquoi m'appelles-tu à l'aide? Dis aux Israélites de se mettre en route. Prends ton bâton en main et élève-le au-dessus de la mer afin que les Israélites puissent la traverser à pied sec. Quant à moi, j'incite les Egyptiens à s'obstiner et à y pénétrer derrière vous. Je manifesterai alors ma gloire en écrasant le Pharaon avec toutes ses troupes, ses chars et ses cavaliers. Les Egyptiens sauront que je suis le Seigneur, lorsque j'aurai manifesté ma gloire de cette manière.HR 121.5

    ”L'ange de Dieu, qui auparavant précédait les Israélites, alla se placer derrière leur camp. De même, la colonne de fumée qui était devant eux passa derrière eux; elle se plaça entre le camp des Egyptiens et celui des Israélites. Cette fumée était obscure d'un côté, tandis que de l'autre elle éclairait la nuit. Ainsi les adversaires ne s'approchèrent pas les uns des autres de toute la nuit”. Exode 14:15-20.HR 122.1

    Les Egyptiens ne pouvaient pas voir les Hébreux, car la nuée ténébreuse se trouvait devant eux, tandis qu'elle était entièrement lumineuse pour les Israélites. C'est ainsi que Dieu manifesta sa puissance afin d'éprouver les membres de son peuple, de voir s'ils allaient lui faire confiance après qu'il leur ait fourni tant de preuves de son amour, et de les reprendre à cause de leur incrédulité et de leurs murmures. “Moïse étendit le bras au-dessus de la mer. Le Seigneur fit alors souffler un fort vent d'est durant toute la nuit pour refouler la mer et la mettre à sec; de chaque côté d'eux, l'eau formait comme une muraille”. Exode 14:21, 22. Les eaux s'élevèrent et se figèrent, comme deux parois de glace, de part et d'autre, frayant ainsi la voie aux enfants d'Israël, qui marchaient à pied sec au milieu de la mer.HR 122.2

    Cette nuit-là, les Egyptiens se vantaient d'avoir à nouveau les Hébreux en leur pouvoir. Ils pensaient que ceux-ci n'avaient aucun moyen de leur échapper; car devant eux s'étendait la mer Rouge, et la puissante armée égyptienne les encerclait par derrière. Mais au matin, quand les soldats de Pharaon arrivèrent sur le rivage, voici qu'il y avait devant eux un chemin sec tracé au milieu d'un couloir formé par les eaux divisées et amoncelées en deux murs liquides qui se dressaient de chaque côté. Et les Israélites, marchant à pied sec, avaient déjà fait la moitié de la traversée. Les Egyptiens attendirent quelques instants pour savoir quelle décision ils devaient prendre. Ils étaient contrariés et irrités de voir que ces Hébreux — qu'ils croyaient avoir à portée de leur main — avaient trouvé le moyen de leur échapper en traversant la mer. Quoi qu'il en soit, ils décidèrent de les suivre.HR 122.3

    “Les Egyptiens les poursuivirent; tous les chevaux du Pharaon, avec chars et cavaliers, pénétrèrent derrière eux dans la mer. Vers la fin de la nuit, le Seigneur, du milieu de la colonne de feu et de fumée, regarda l'armée égyptienne et la désorganisa. Il bloqua les roues des chars, qui n'avançèrent plus que difficilement. Alors les Egyptiens s'écrièrent:HR 123.1

    ”Fuyons loin des Israélites, car le Seigneur combat avec eux contre nous!” Exode 14:23-25.HR 123.2

    Les Egyptiens ayant osé s'aventurer sur le chemin que le Seigneur avait préparé pour son peuple, des anges de Dieu pénétrèrent dans leurs rangs et ôtèrent les roues de leurs chars. L'armée fut pratiquement paralysée; en tout cas, elle ne put que progresser très lentement, et l'inquiétude grandit. Officiers et soldats se souvinrent des jugements que le Dieu des Hébreux avait fait tomber sur l'Egypte pour obliger Pharaon à libérer Israël, et ils craignaient que l'Eternel ne les livre entre les mains des Hébreux. Les Egyptiens comprirent que Dieu combattait pour les Israélites et, terrifiés, ils étaient sur le point de rebrousser chemin pour prendre la fuite quand “le Seigneur dit à Moïse: Etends ton bras au-dessus de la mer, pour faire revenir l'eau sur les chars et les cavaliers égyptiens.HR 123.3

    ”Moïse obéit. Alors, à l'aube, la mer reprit sa place habituelle. Les Egyptiens qui s'enfuyaient se trouvèrent soudain face à l'eau, et le Seigneur les y précipita. L'eau recouvrit tous les chars et les cavaliers des troupes du Pharaon qui avaient poursuivi les Israélites dans la mer. Personne n'échappa. Quant aux Israélites, ils avaient traversé la mer à pied sec, l'eau formant comme une muraille de chaque côté d'eux.HR 124.1

    ”Ainsi, ce jour-là, le Seigneur délivra les Israélites du pouvoir des Egyptiens, et les Israélites purent voir les cadavres des Egyptiens sur le rivage de la mer. Les Israélites virent avec quelle puissance le Seigneur était intervenu contre l'Egypte. C'est pourquoi ils acceptèrent son autorité; ils mirent leur confiance en lui et en son serviteur Moïse”. Exode 14:26-31.HR 124.2

    Après avoir vu le prodige que l'Eternel avait accompli pour détruire les Egyptiens, les Hébreux unirent leurs voix pour exprimer leur reconnaissance par un cantique aux sublimes accents.HR 124.3

    Larger font
    Smaller font
    Copy
    Print
    Contents