Larger font
Smaller font
Copy
Print
Contents

L'histoire de la Rédemption

 - Contents
  • Results
  • Related
  • Featured
No results found for: "".
    Larger font
    Smaller font
    Copy
    Print
    Contents

    Incrédulié à l'égard des promesses divines

    Après qu'Abraham se fut séparé de Lot, le Seigneur lui dit: “Porte ton regard depuis le lieu où tu es, vers le nord et vers le sud, vers l'est et vers l'ouest. Tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à tes descendants pour toujours. Je rendrai tes descendants si nombreux que personne ne pourra les compter, pas plus qu'on ne peut compter les grains de poussière sur le sol. ... Le Seigneur apparut à Abram et lui dit: N'aie pas peur, Abram! Je suis ton protecteur et je te donnerai une grande récompense. Abram répondit: Seigneur mon Dieu, à quoi bon me donner quelque chose? Je suis sans enfant, tu ne m'as pas accordé de descendant. Mon héritier, celui qui recevra mes biens, c'est Eliézer de Damas, un de mes domestiques”. Genèse 13:14-16; 15:1-3.HR 73.2

    Puisque Abraham n'avait pas de fils, il avait tout d'abord pensé qu'Eliézer, son fidèle serviteur, deviendrait son fils adoptif et son héritier. Le Seigneur fit alors savoir à Abraham que ce serviteur ne serait pas son fils ni son héritier, mais qu'il aurait un fils de sa propre chair. “Puis il (le Seigneur) fit sortir Abram de sa tente et lui dit: Regarde le ciel et compte les étoiles si tu le peux. Et il ajouta: Comme elles, tes descendants seront innombrables.” Genèse 15:5.HR 74.1

    Si Abraham et Sara avaient attendu avec confiance que la promesse d'avoir un fils se réalise, ils se seraient évité bien des soucis. Ils croyaient que la promesse divine était certaine, mais ils ne pouvaient pas croire que Sara, vu son âge, puisse avoir un fils. Sara suggéra alors à son mari de recourir à un moyen qui, selon elle, permettrait à la promesse de Dieu de se réaliser, et elle supplia Abraham de prendre Agar comme épouse. En cela, ils manquèrent l'un et l'autre de totale confiance en la puissance de Dieu. Du fait qu'il écouta Sara et qu'il prit Agar comme épouse, Abraham échoua dans l'épreuve de foi en la puissance illimitée du Seigneur à laquelle il avait été soumis, et il en résulta pour lui et pour Sara bien des souffrances morales. Dieu voulait éprouver la confiance du patriarche dans les promesses qui lui avaient été faites.HR 74.2

    Larger font
    Smaller font
    Copy
    Print
    Contents