Larger font
Smaller font
Copy
Print
Contents

L'histoire de la Rédemption

 - Contents
  • Results
  • Related
  • Featured
No results found for: "".
    Larger font
    Smaller font
    Copy
    Print
    Contents

    La victoire de la foi

    La foi persévérante de Jacob remporta la victoire. Il se cramponna à l'ange jusqu'à ce qu'il ait obtenu la bénédiction qu'il désirait, et l'assurance que ses péchés étaient pardonnés. Son nom: Jacob, le supplanteur, fut changé en celui d'Israël, qui signifie un prince de Dieu. S'adressant à l'ange, il lui demanda: “Dis-moi donc quel est ton nom. Pourquoi me demandes-tu mon nom? répondit-il. Alors il bénit Jacob. Celui-ci déclara: J'ai vu Dieu face à face et je suis encore en vie”. Genèse 32:30, 31. C'est le Christ qui avait lutté toute cette nuit-là avec Jacob, et qu'il avait retenu auprès de lui jusqu'à ce qu'il l'ait béni.HR 92.2

    Le Seigneur entendit les supplications de Jacob et changea les dispositions du cœur d'Esaü. Cependant, il n'approuva aucune des mauvaises actions que Jacob avait commises. La vie de celui-ci avait été marquée par le doute, la perplexité et le remords, à cause de son péché, jusqu'à ce qu'il ait lutté de toute son âme avec l'ange et qu'il ait acquis la certitude que le Seigneur avait pardonné ses fautes.HR 92.3

    “Il (Jacob) combattit contre un ange, celui-ci fut vainqueur. Jacob pleura et demanda grâce. A Béthel il rencontra Dieu, et Dieu lui parla”. Osée 12:4, 5.HR 93.1

    Esaü allait à la rencontre de Jacob avec une armée, dans l'intention de tuer son frère. Mais tandis que Jacob luttait avec l'ange, un autre ange était envoyé pour agir sur le cœur d'Esaü durant son sommeil. En songe, celui-ci vit son frère en exil depuis vingt ans loin de la maison de son père, parce qu'il craignait pour sa vie. Il le vit marqué par le chagrin à cause de la mort de sa mère. Il le vit plein d'humilité et entouré des anges de Dieu. Esaü rêva qu'en le retrouvant, il n'éprouvait aucune envie de lui faire du mal. Lorsqu'il sortit de son sommeil, il raconta le songe qu'il avait eu à ses quatre cents hommes, et leur dit de ne pas faire de mal à Jacob, parce que le Dieu de son père était avec lui. Quand ils rencontreraient Jacob, nul d'entre eux ne devait porter la main sur lui.HR 93.2

    “Jacob vit Esaü qui arrivait avec quatre cents hommes. Il répartit les enfants entre Léa, Rachel et les deux servantes. Il plaça en tête les deux servantes avec leurs enfants, puis derrière eux Léa et ses enfants, enfin Rachel et Joseph. Lui-même s'avança le premier. Il s'inclina sept fois jusqu'à terre avant d'arriver près de son frère. Alors Esaü courut à sa rencontre, se jeta à son cou et l'embrassa”. Genèse 33:1-4. Jacob pria Esaü de bien vouloir accepter de sa part une offrande de paix, que son frère refusa. Jacob lui dit: “Accepte donc, je t'en prie, le cadeau que je t'ai envoyé, car Dieu m'a été favorable, et j'ai tout ce qu'il me faut. Jacob insista. Esaü finit par accepter”. Genèse 33:11.HR 93.3

    Larger font
    Smaller font
    Copy
    Print
    Contents