Larger font
Smaller font
Copy
Print
Contents

L'histoire de la Rédemption

 - Contents
  • Results
  • Related
  • Featured
No results found for: "".
    Larger font
    Smaller font
    Copy
    Print
    Contents

    Israël influencé par son entourage

    Les Egyptiens, ayant appris quelles étaient les espérances des enfants d'Israël, tournaient en dérision leurs perspectives de délivrance et se raillaient de la puissance de leur Dieu. Ils disaient aux Hébreux de prendre conscience de leur propre situation — celle d'un peuple d'esclaves, et leur lançaient ce défi: Si votre Dieu est aussi juste et aussi bienveillant que vous le prétendez, et s'il est plus fort que les dieux égyptiens, pourquoi ne vous libère-t-il pas? Pourquoi ne manifeste-t-il pas sa grandeur et sa puissance et ne vous relève-t-il pas de votre pitoyable condition?HR 112.1

    Puis les Egyptiens attiraient l'attention des Israélites sur leur peuple à eux, qui adorait des dieux choisis par eux-mêmes, et que les Hébreux appelaient de faux dieux. Ils disaient sur un air de triomphe que leurs dieux leur avaient donné la prospérité, de la nourriture, des vêtements et de grandes richesses, sans parler des Israélites qu'ils avaient livrés entre leurs mains pour les servir. De plus, ajoutaient-ils, les Egyptiens avaient le pouvoir de les opprimer et de les exterminer, afin que leur peuple soit effacé de la terre. Ils se moquaient des Israélites qui croyaient être un jour libérés de l'esclavage.HR 112.2

    Pharaon usait de provocation en disant qu'il aimerait bien voir comment l'Eternel pourrait les délivrer de sa main. A l'ouïe de ces paroles, de nombreux enfants d'Israël perdirent courage. Tout, en effet, semblait confirmer ce que le roi et ses conseillers avaient dit. Les Hébreux savaient qu'ils étaient traités en esclaves et qu'il leur fallait endurer bon gré mal gré l'oppression que leurs surveillants et leurs gouverneurs entendaient faire peser sur eux. Leurs enfants mâles avaient été pourchassés et mis à mort. Bien qu'ils croyaient au Dieu du ciel et l'adoraient, leur vie était un véritable calvaire.HR 112.3

    Ils ne pouvaient s'empêcher de comparer leur condition à celle dont jouissaient les Egyptiens. Ceux-ci ne croyaient nullement dans le Dieu vivant qui a le pouvoir de sauver ou de détruire. Les uns adoraient des idoles, sous forme de statues de bois ou de pierre, tandis que d'autres adoraient le soleil, la lune et les étoiles; malgré cela, ils vivaient dans l'abondance. Plusieurs, parmi les Israélites, allaient jusqu'à penser que si l'Eternel était supérieur à tous les dieux, il ne permettrait pas que son peuple soit à la merci d'une nation idolâtre.HR 113.1

    Mais les fidèles serviteurs de Dieu comprenaient que si le Seigneur avait permis que les Hébreux soient réduits en esclavage dans le pays d'Egypte, c'était à cause de leur infidélité envers lui, à cause des mariages avec des personnes étrangères auxquelles ils avaient consenti et qui les avaient conduits à l'idolâtrie. Ces serviteurs fidèles donnaient à leurs frères l'assurance que Dieu les ferait bientôt sortir d'Egypte et qu'il briserait le joug de leur servitude.HR 113.2

    L'heure était venue où le Très-Haut répondrait aux prières de son peuple opprimé, où il le libérerait du pays d'Egypte grâce à un tel déploiement de puissance que les Egyptiens seraient obligés de reconnaître que le Dieu des Hébreux, qu'ils avaient méprisé, était supérieur à tous les dieux. Bien plus, l'Eternel punirait les Egyptiens pour leur idolâtrie et pour s'être vantés des bénédictions qui leur étaient accordées soi-disant par leurs faux dieux. Et le Seigneur glorifierait son nom, afin que les autres nations entendent parler de sa puissance, qu'elles tremblent à l'ouïe de ses prodiges et qu'à la vue de ses œuvres miraculeuses, son peuple abandonne l'idolâtrie et l'adore comme l'Eternel le demande.HR 113.3

    En délivrant Israël du pays d'Egypte, Dieu montra clairement à tous les Egyptiens sa bonté manifeste envers son peuple. Il jugea utile d'exécuter ses jugements sur Pharaon afin que celui-ci apprenne par l'épreuve — seul moyen de le convaincre — que la puissance de l'Eternel est supérieure à celle de tous les autres dieux. Afin que son nom soit publié par toute la terre, le Seigneur entendait donner à toutes les nations une preuve éclatante et indiscutable de son pouvoir et de sa justice. Il voulait que ces manifestations puissantes fortifient la foi de son peuple afin que ses descendants l'adorent avec fidélité, lui qui avait acccompli de tels prodiges en faveur d'Israël.HR 113.4

    Après que Pharaon eut exigé que les Hébreux continuent à faire des briques, mais sans qu'il leur soit fourni de paille, Moïse lui dit que l'Eternel le contraindrait malgré lui à se soumettre à sa volonté et à reconnaître son autorité suprême.HR 114.1

    Larger font
    Smaller font
    Copy
    Print
    Contents