Larger font
Smaller font
Copy
Print
Contents

L'histoire de la Rédemption

 - Contents
  • Results
  • Related
  • Featured
No results found for: "".
    Larger font
    Smaller font
    Copy
    Print
    Contents

    L'étoile du matin de la Réforme

    Au quatorzième siècle, naissait en Angleterre Jean Wiclef, “l'étoile de la Réforme”. Son témoignage retentit non seulement en Grande-Bretagne, mais au sein de la chrétienté toute entière. Il fut l'ancêtre des puritains et son époque fut comme une oasis dans le désert.HR 346.2

    Le Seigneur jugea bon de confier l'œuvre de la réforme à cet homme dont l'intelligence donnerait du caractère et de la dignité à ses travaux. Ceci réduisait au silence la voix du mépris et empêchait les adversaires de la vérité de discréditer sa cause en ridiculisant l'ignorance du défenseur. Après avoir maîtrisé l'enseignement scholastique, Wiclef entreprit l'étude des Ecritures. Il trouva dans la Bible ce qu'il avait vainement cherché ailleurs. Il y découvrit le plan de la rédemption, et contempla en Jésus-Christ l'unique Avocat de l'homme auprès de Dieu. Convaincu que les traditions humaines implantées par Rome avaient supplanté la Parole de Dieu, il se donna tout entier au service du Seigneur, et prit la résolution de proclamer les vérités qu'il avait découvertes.HR 346.3

    L'œuvre la plus importante de sa vie fut la traduction de la Bible en langue anglaise. C'était la première fois que la traduction entière de l'Ecriture en anglais voyait le jour. L'art de l'imprimerie n'étant pas encore connu, ce n'est que par un procédé lent et laborieux qu'on obtenait des exemplaires de la Bible. C'est ainsi que le peuple de Grande-Bretagne eut entre les mains la Bible dans sa propre langue. La lumière de la Parole de Dieu commençait à répandre ses brillants rayons pour dissiper les ténèbres. La Providence divine préparait le chemin de la grande Réforme.HR 346.4

    L'appel à la raison humaine arrachait bien des gens à leur soumission passive aux dogmes de Rome. Les classes favorisées qui seules pouvaient lire à cette époque acceptèrent la Bible avec enthousiasme. Wiclef enseignait exactement les croyances qui caractérisèrent plus tard le protestantisme: le salut par la foi en Jésus-Christ et l'infaillible et souveraine autorité des saintes Ecritures. Beaucoup de prêtres s'unirent à ses efforts pour répandre les Ecritures et prêcher l'Evangile. Ces prédicateurs obtenaient un tel succès en répandant les écrits de Wiclef que bientôt la moitié du peuple anglais avait accepté la nouvelle foi. Le royaume des ténèbres tremblait.HR 347.1

    Les efforts des ennemis de cet homme de Dieu pour faire cesser son œuvre et détruire sa vie furent tous vains et il mourut en paix, à l'âge de soixante et un an, alors qu'il officiait devant l'autel.HR 347.2

    Larger font
    Smaller font
    Copy
    Print
    Contents